Un forum de discussion entre passionnés du moyen-âge
 
PortailAccueilGalerieS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 le métier de vannier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lotus



Nombre de messages : 703
Age : 58
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: le métier de vannier   Sam 18 Oct - 18:29

Au Moyen Âge les vanniers ruraux sont très indépendants. Ceux des villes commencent à s'organiser et se groupent en Associations pour mieux défendre leurs intérêts. Les corporations ont un caractère strictement professionnel et leurs statuts définissent les obligations, les devoirs et les coutumes qui lient maîtres, compagnons et apprentis dans l'exercice de leur métier.
Au Moyen Âge les marchands de vannerie sont autorisés à vendre des articles de quincaillerie, lanternes, pelles, écuelles, cribles, quenouilles, fléaux, faucilles etc. d'où le nom de "VANNIERS QUINCAILLIERS" que l'on donne parfois aux fabricants et aux marchands de vannerie.
L'apprentissage du métier dure trois ans et le "Maître" ne peut prendre que deux apprentis en plus de ses enfants. Les Compagnons ouvriers désireux d'accéder à la "Maîtrise" doivent acquitter une taxe et réaliser un "chef-d'œuvre". Les fils de "Maîtres" ne sont pas tenus d'exécuter le "chef-d'œuvre", le titre de "Maître " peut se transmettre de père en fils.
En 1561, les statuts sont révisés et les vanniers sont répartis en 3 classes :

-les vanniers-mandriers (ou mandeliers) : qui fabriquent les paniers et les corbeilles munies de poignées comme les « mandes » ou « mandles » (mannes, bannes, balles, banelles….Les noms sont différents suivant les régions de fabrication, la taille des récipients et leurs usages.

-les vanniers-cloturiers (ou closiers) : qui fabriquent des vanneries « en osier frappé »sur armature de bois, vans, cabas, hottes, panetons ou hannetons.
-les vanniers-faissiers (ou faisseliers) : faiseurs de vanneries « ajourées », faissellles ou feiscelles(égouttoirs à fromages), clayettes, cages, nasses….
A ce genre de vannerie se rattache « la clisserie, vanneries d’osier faites avec des « clisses » et des éclisses.
En dehors de cette classification générale, les vanniers portent des dénominations distinctes qui correspondent à leur spécialisation. On trouve le VANNIER ou VANETIER fabricant de VANS, le CABASSIER fabricant de CABAS, le HOTTIER fabricant de hottes, le CORBEILLIER et le CORBILLONIER respectivement fabricants de CORBEILLES et de CORBILLONS (petites corbeilles), le PANETIER ou PANELIER fabricant de PANIERS etc.
VAN : en latin VANNUS,l'outil du VENTILATOR; (du VANERE au XIIIème siècle et du VANNEUR au XVIème siècle.)
CABAS : mot provençal (XIVème siècle) issu du latin populaire CAPACIUM,de CAPAX, le contenant. HOTTE : mot d'origine francique, "HOTTA".
CORBEILLE : mot issu du latin "CORBIS", en bas latin CORBICULA (XIIè siècle). PANIER : en latin PANARIUM, la corbeille à pain. (PANIS le pain).
(Dictionnaire ROBERT et dictionnaire français-latin de 1893)
Sources:[u]

http://www.metiersdart.info/actus/dossiers/zoom-sept03/zoom-htemarne-vannerie.html#

http://cf.geocities.com/ornezan/ornezan/metiers.html#anchor14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 41
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: le métier de vannier   Sam 18 Oct - 20:06

merci Lotus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com
 
le métier de vannier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide]Du métier d'avocat
» Mon métier ? Protéger.
» reporter un métier dangereux ??
» Changement de statut/métier
» Le métier de vidangeur!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le château :: la grande cour: :: La Ruelle des Artisans :: Vannerie et autres travaux de l'osier-
Sauter vers: